top of page
Rechercher

C'est la rentrée, c'est le stress?

Dernière mise à jour : 7 sept. 2022

La fin de l'été : la cinquième saison



Nous voici de retour de vacances, il fait encore beau, encore chaud mais nous sentons que l’été touche à sa fin, c’est bientôt l’automne mais pas tout à fait, nous sommes entre les deux, entre l’été et l’automne et cette saison s’appelle l’intersaison, c’est la cinquième saison chinoise.


La cinquième saison c’est la saison de l’élément Terre associé à la rate/pancréas et l’estomac.



Le méridien de la rate pancréas inclut la fonction de tous les organes sécrétant des enzymes digestifs (vésicule biliaire, intestin grêle et bouche)

le cortex cérébral ainsi que les glandes de reproduction chez la femme.

le méridien de l’estomac correspond à tout le tube digestif depuis la bouche jusqu’au jejunum.




Si nous connaissons bien les fonctions de l’estomac qui sont de réceptionner les aliments bruts et en faire une substance plus liquide qui continuera sa route dans l’intestin grêle, on connait moins les fonctions de la rate/pancréas.


En réalité, la fonction de l’estomac ne s’arrête pas à la transformation de la nourriture en substances, il participe, grâce aux enzymes sécrétés par la rate, à extraire les 5 saveurs des aliments.


La rate, travailleuse laborieuse, servante sans trêve qui s’adonne nuit et jour aux tâches sans gloire mais Oh! combien vitales!


C’est la rate qui va extraire des aliments les souffles et les saveurs afin de nourrir tous les autres organes et notre corps entier!


Dans le Suwen, le grand livre de la médecine chinoise, il est écrit :

“la rate et l’estomac ont la charge des granges et des greniers, les cinq saveurs en sortent”


Et c’est bien à la fin de l’été que l’on stocke dans les granges et les greniers les récoltes de l’été pour préparer l’hiver.





Chaque organe est nourrit par une saveur qui lui est propre, il y a donc cinq saveurs qui doivent être présentes dans notre nourriture afin que tous nos organes reçoivent leur nourriture.

Acide pour le Foie, amer pour le coeur, âcre pour les poumons, salé pour les reins et doux pour la rate.

“Par décomposition (estomac +sucs digestifs) il y a libération des essences les plus subtiles et les plus constitutives des aliments, elles peuvent alors devenir mes propres essences, réparties en 5 saveurs, se thésaurisent dans les 5 Zangs et l’unité de vie se recompose en moi."


Rate et Estomac, élément Terre sont la transformation comme la terre transforme le grain en blé.




Ils font le “moi” de ce que l’on mange, sans rate/estomac, pas de nourriture dans la nourriture.


Les principaux freins au bon fonctionnement de la rate et de l’estomac sont:

une nourriture industrielle et sans vie, le manque d’exercice physique ainsi que l’excès de réflexion.


Les méridiens de la rate et l’estomac digèrent également les “faits”vécus, les émotions, une trop grande réflexion ainsi que le manque d’exercice physique, provoquent une diminution de la production des sucs gastriques entrainant une mauvaise digestion et par la même occasion une mauvaise nutrition des autres organes et du corps dans son ensemble.


cela se concrétise par les symptômes suivants (pas forcément tous) :

toujours s'inquiéter, être toujours affamé, agité, manger vite, ne pas faire d'exercice, aimer les douceurs et les aliments contenants beaucoup d'eau, manger entre les repas, faire des siestes, somnoler, mal aux genoux, avoir les jambes lourdes, douleurs dans les épaules et le cou (extrême : épaules gelées) , un appétit influencé par l'humeur, une inquiétude démeusurée pour des détails futiles, rots, hyperacidité, ballonements, flatulences, rhume avec nez bouché, plaies au coin de la bouche, douleur au plexus solaire.


Ainsi, l’intersaison est une saison durant laquelle il ne faut pas disperser son énergie, il faut se recentrer, faire de l’exercice physique sans se fatiguer mais de façon soutenue. Ne pas trop boire et sortir tard le soir, mettre de l’ordre dans ses pensées et dans sa maison, apprécier l’instant présent sans se laisser emporter par les vagues du mental, comme dans les campagnes on ramasse le blé mûr pour l’engranger, en soi on profite de savourer ce que l’été nous a donner tout en l’engrangeant pour l’hiver.


En d’autres termes, on garde la détente de l’été, on ne dilapide pas cette énergie de bien-être acquise pendant l’été par un stress et des pensées anxieuses, non, on laisse faire leur travail en paix à la rate et l’estomac!


Pour une bonne rentrée, je vous souhaite donc ceci :

Soyez votre propre allié en prennant soin de vous.






20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout