LE SHIATSU

L'AMPUKU ou shiatsu du hara

L’Ampuku est une partie très importante du shiatsu, il s’agit du shiatsu appliqué sur l’abdomen, appelé "hara" en japonais. Tout le monde connaît le terme « hara kiri », il faut savoir qu’au Japon, le hara est considéré comme la zone la plus vulnérable de notre corps. C’est tout à fait vrai puisque c’est là que se trouvent nos organes. Ainsi,  si quelqu’un vous permet de toucher son hara, c’est d’abord qu’il vous fait confiance. Alors,  la manière d'appliquer Ampuku doit être toujours respectueuse, dans les règles de l’art. La maman de Masunaga pratiquait l’ampuku sur son fils, c’est probablement pour cela qu’il écrivit :

"le shiatsu est pareil à l'affection maternelle, la pression des mains fait jaillir la vie"

Mais pas seulement, car effectivement, toucher le hara d’une personne avec compassion et amour, comme le fait une mère avec son enfant, est réellement puissant. Le receveur est en totale confiance et il peut alors lâcher prise ce qui permet au praticien(ne) d'avoir  une action très profonde sur les organes.

Les scientifiques occidentaux ont découvert dernièrement que les intestins contiennent environ deux kilos de neurones, ce qui les amène à les qualifier de "deuxième cerveau" ; les neurones présents dans les intestins communiquent avec le cerveau. Le fait de toucher le hara et en particulier les intestins, envoie des informations à notre cerveau et permet une action profonde sur le stress mais aussi sur le fonctionnement des organes. 

L'Ampuku permet non seulement de faire un diagnostic de l'état de santé du receveur, mais a un effet thérapeutique puissant.

POUR QUI?

 

Sportifs

Le shiatsu permet d’améliorer la souplesse articulaire par le biais d’étirements. Le fait de travailler sur la circulation sanguine et l’énergie de chacune des articulations, va permettre de prévenir les risques de blessures et augmenter la performance. Le shiatsu peut également servir à gérer son stress, le fait de se sentir relâché et détendu psychologiquement peut faciliter l’approche mentale d’une compétition sportive. Enfin, en curatif, Le shiatsu va favoriser l’élimination des toxines, la régénération musculaire et améliorer la souplesse articulaire, ainsi qu'une bonne récupération après un effort sportif.

 

Nourissons

Chez le bébé, il est possible d’intervenir dès les premiers jours. Le shiatsu peut soulager des maux aussi divers que fréquents que les coliques et régurgitations, l’eczéma, les bronchites, rhums et otites à répétitions, les pleurs de fin de journée, les troubles du sommeil, l’agitation…en régulant le système nerveux, émotionnel, endocrinien et en renforçant le système immunitaire. L’objectif est toujours le même, équilibrer la circulation de l’énergie vitale, afin de stimuler les capacités d’auto-régulation et d’auto-guérison de l’organisme.

 

Femmes enceintes

C’est une chance que de pouvoir être accompagné pendant sa grossesse par des shiatsu réguliers. Jambes lourdes, mal de dos, stress, douleurs musculaires ou articulaires, petits soucis intestinaux, le shiatsu agit sur de multiples désagréments. Les futures mamans peuvent même le pratiquer avant la conception pour arrêter de fumer ou diminuer les tenions émotionnelles. Le shiatsu, non seulement soulage considérablement les maux de dos durant grossesse mais prépare à l’accouchement par la détente  et l'assouplissement de la zone du bassin et du sacrum. De plus, il permet aux futures maman de se rapprocher émotionnellement de leur bébé et de se sentir en confiance.

 

Enfants et Adolescents

Le shiatsu va apaiser et recentrer les enfants nerveux ou hyperactifs, réduire le stress ou l’anxiété, améliorer le sommeil et la concentration. Le shiatsu aide également à sécuriser les adolescents timides ou angoissés, en quête d’identité ou de repères par une meilleure prise de conscience de leur corps en pleine transformation. Il favorise également l’ouverture et la communication, avec lui-même et son environnement. Devant les écrans, les jeunes sont trop souvent en mode « tout cérébral », leurs énergies sont ainsi trop sollicitées vers le haut du coprs. Le shiatsu aide à faire resdescendre l’énergie vers le centre le  « hara », et calmer le mental.

 

Adultes

Lorsqu’une personne reçoit un shiatsu pour la première fois, à la fin de la séance, elle a un regard étonné et serein, et me dit souvent :

« j’ai le sentiment d’avoir fait un voyage dans mon corps et d’avoir découvert un nouveau territoire »,  

et aussi « je ne savais pas que j’avais des tensions ici ! ».

En effet, le shiatsu nous permet de découvrir un monde que la plupart du temps nous ignorons: notre potentiel énergétique. Il nous fait aussi prendre conscience de zones de tensions ignorées car celles-ci sont si anciennes qu’elles nous paraissent « normales ».

Le shiatsu va nous permettre de nous libérer de ces tensions accumulées au cours des années et

d’avoir accès à notre plein potentiel énergétique .

 

Seniors

Si les seniors font partis d’une génération qui n’a pas l’habitude des thérapies manuelles, c’est le moment de découvrir la douceur d’un toucher qui apporte chaleur, réconfort et soulagement.  

Il soulage des douleurs dues à l’âge, favorise les fonctions physiologiques et maintien ou relance le mental.

Il rafraichi le corps, le rend plus souple et stimule l’envie de découvrir ainsi que la joie de vivre.

Au niveau articulaire, si le shiatsu ne peut faire régresser l’arthrose, il peut stopper sa progression et soulager considérablement les douleurs articulaires qui en résulte.

Le shiatsu peut se pratiquer dans différentes postures, notament assise pour les personnes qui ont des difficultés à s'allonger au sol. 

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© 2021 by Shiatsu Lisboa

ACTUALITÉS

  • Facebook - White Circle