Rechercher
  • Alice Rigot

Le foie ou le jaillissement du printemps


Nom: Foie

Prénom Vésicule biliaire

Élément :bois

Saison : printemps

Direction : est

Goût : aigre

Sens : vue

Liquide : liquide lacrymal

Émotion : colère

Odeur : lard brûlé

Son : crie

Heure de fonctionnement : VB: 23h-1h, Foie 1h-3h

Les ongles sont le miroir du foie, ainsi que les tendons.



L’énergie du foie est celle que l’on voit se déployer en ce moment dans les forêts ou les arbres des parcs, nous voyons, au bout des branches nues, un petit bourgeon, d’abord comme une écaille dure et sombre, puis, tout d’un coup, une jeune pousse verte apparaît, sort de cette branche, et se déploie en une feuille puissante, pleine de vie, pleine de force. La sève, qui était tout l’hiver dans les racines de l'arbre, dans la terre, remonte jusqu’au bout des branches et jaillie dans ces petites feuilles qui ne souhaitent que s’épanouir. Mais il faut une force, une énergie puissante pour faire monter la sève jusqu’au bout des branches, et cette énergie, cette vie qui jaillie est celle du bois, la même que nous avons en nous, dans notre corps, celle de notre foie et de notre vésicule biliaire.


Dans le Suwenn, le grand traité de la médecine traditionnelle chinoise, il est écrit :


« Le foie est le commandant des armées, l’analyse et la conjecture des plans en procèdent »


Dans les profondeurs de notre organisme, il existe une organisation entre nos différents organes, qui fait que chacun a son rôle, tel un écosystème, chaque individu a un rôle précis et cela forme un équilibre, un cycle, comme celui de la nature, ce cycle doit rester en harmonie afin que l’être humain reste en bonne santé mentale et physique. Dans cet organisation, le cœur représente l’empereur, le poumon étant son premier ministre, et le foie est lui, le commandant des armées.

Le sang est son armée, sa charge est de nettoyer le sang et de l’entraîner, il insuffle l’énergie nécessaire à la circulation sanguine, sa force est une capacité défensive pour couvrir tout l’organisme. Le foie reçoit le sang du coeur, il « purifie » le sang, en même temps, il analyse le sang et après analyse, décide de la marche à suivre par rapport à la composition du sang. S’il y décèle un agent toxique, il va agir en conséquence, voilà pourquoi il est dit «analyse et conjecture des plans en procèdent. »

Et encore : « L’énergie du foie a un naturel très pressant et le vouloir qui y correspond est impétueux et violent. La vibration de ses souffles, on le retrouve d’une manière évidente dans le vent et dans le bois. Le foie commande aux souffles du printemps, de la vie qui s’élance, il fait jaillir ce qui n’était alors qu’en germes. »


Le foie doit donc prendre des décisions bonnes pour nous même, mais, de par sa nature impétueuse, il est porté aux emportements, à la colère, ce qui peut le troubler et l’empêcher de pendre les bonnes décisions.

Il est dit dans un vieux traité militaire : « si le général de l’armée adverse est enclin à la colère, insultez-le et rendez-le furieux, courroucé, il n’y verra plus clair et marchera sur vous, étourdiment, sans plan »

C’est ce qui arrive effectivement lorsque la colère nous envahit, nous faisons n’importe quoi, puis, dans un deuxième temps, nous pleurons, et cela nous soulage.


Le foie est associé à la vésicule biliaire, la fonction de la vésicule biliaire accompagne celle du foie, de qui elle est localement très proche.


« La vésicule biliaire a la charge du juste et de l’exact, détermination et décision en procèdent »


Le foie explore et analyse les situations, la vésicule biliaire lui permet de trancher.




Au niveau physiologique, le foie filtre et purifie le sang, le foie produit la bile qui est stockée dans la vésicule biliaire avant d’être envoyée vers l’intestin grêle. Par la distribution des substances nutritives, à l’aide des hormones, de l’acide gastrique, la salive et de la bile, il équilibre la totalité de l’énergie du corps.



A partir de ce que donne le cœur, à savoir le sang, le foie recueille la qualité physique et émotionnelle du sang, et, avec ces données qu’il analyse et l’aide de la vésicule biliaire, il prend une décision, tranche de façon ferme et nette, il déclenche ainsi le ressort qui propage son effet dans tout l’organisme. C’est l’impulsion primitive de la vie, l’organisation initiale.


Voilà pourquoi en énergétique chinoise, on ne sépare pas le corps, l’intellect et les émotions, car comme on peut le voir, l’intellect et les émotions partent du corps. « la colère est l’expression du foie, l’analyse des situations, que ce soit physique, prise de décision rapport à la composition du sang ou les prises de décisions dans notre vie de tous les jours, c’est le foie et la vésicule biliaire qui s’en chargent que cela puisse paraître étrange ou non.

Mais cela, nous pouvons le vérifier nous-même facilement, qui n’a jamais sentie que, la colère le submergeant, il se retrouve dans l’impossibilité d’appréhender une situation clairement. Si on agit sous l’emprise de la colère, ensuite, on ira voir la personne contre qui la colère s’est déployée et on lui dira dans lemeuilleur des cas : « je suis vraiment désolée, j’étais en colère mais je ne pensais pas ce que je disais » et tout le monde comprendra, même si certains diront : « cela ne justifie rien ! » d’autre diront : « je comprends, ne t’inquiètes pas », mais dans tous les cas, on sait que la colère nous empêche d’agir avec sagesse. D'autres personnes restent éternellement en colère et ne reviennent jamais dessus...


On comprendre alors l’importance de respecter l’équilibre des saisons et des 5 éléments si l’on souhaite se maintenir en bonne santé physique et morale.




Si l’énergie du foie est perturbée on peut observer les symptômes suivants:

(pas forcément tous en même temps)

-perte de vitalité

-brusques jaillissements de motivation suivis d’une fatigue extrême

-vite importuné par le bruit

-dépression qui suivent des stimulations émotionnelles

-sensibilité émotive élevée, tendance à élever la voix, colères

Les yeux perdent de leur éclat, tout devient jaune, étourdissements en restant debout, déclin inexplicable des relations sexuelles, poussées de fièvre occasionnelles, problèmes de testicules et/ou de prostate, douleurs au sacrum, hémorroïdes, baisse d’appétit, nausées, maux de tête.

Si l’énergie de la Vésicule Biliaire est perturbée on peut observer les symptômes suivants :

On est incapable de prendre une décision au point d’en perdre le sommeil, on s’attache au moindre détail, on s’effraie facilement, nos yeux sont fatigués, la vision est brouillée, on mange trop vite, on est soit constipé, soit on a de la diarrhée, on perd sa souplesse physique, on a des nausées le matin au réveil, des tensions et douleurs dans les épaules.


Mais alors, comment alors peut-on concrètement soutenir son foie et sa vésicule biliaire ?


Si l’état énergétique de nos organes peut perturber notre esprit et nos émotions, cela fonctionne aussi en sens inverse.

Ainsi, calmer sa colère, méditer, respirer profondément, reconsidérer nos actes et accepter de voir nos erreurs, réfléchir avant de se mettre en colère, ne pas prendre de décision sur un coup de tête, mais aussi, ne pas boire de l’alcool en excès ni à petite dose mais quotidiennement, faire de l’exercice physique, avoir une alimentation équilibrée et variée, notament riche en fibres et en fer.

En règle générale, éviter toute sorte d’excès, il n’y a pas de régime alimentaire miracle, nous avons besoin de tout mais sans excès. Comme le foie a besoin de fer pour la transformation des globules rouges, le fer le mieux assimilé par l’organisme est celui qui vient des produits animaux, le fer issu des végétaux est 10 fois moins bien assimilé, ainsi, pour les végétariens ou vegan, faire bien attention à contrôler votre apport en fer indispensable à la bonne production du sang.


Trajet des méridiens



Une autre façon de soutenir son foie et sa vésicule biliaire, est d'étirer les mérideins, voici ici l'étirement de base, cet étirement, comme nous pouvons le voir sur la photo, étire aussi bien le méridien du foie que celui de la vésicule biliaire, il est l'étirement de base mais il en existe bien d'autres. Il ne doit pas être fait en forçant et il doit être accompagné d'une respiration spécifique, je vous renvoie pour cela à mon article Do-In.





« Avec l’arrivée du printemps, la terre se réchauffe. Toutes les plantes commencent à germer et sortent des feuilles vertes, donc la couleur associée au printemps est le vert. Puisque la plupart des fruits et arbres sont immatures et pas encore mûres à ce moment-là, leur goût est aigre. Ce goût aigre peut renforcer le foie et le foie peut alors nourrir les tendons et les canaux tendinomusculaires. L’élément bois auquel correspond le foie peut produire l’élément feu auquel correspond le cœur, ainsi il est dit que les tendons p

roduisent le cœur. Le foie est connecté aux yeux par ces canaux, ainsi il est dit que l’orifice supérieur du foie est l’œil. (…) le foie est responsable de maintenir la stabilité du flux de l’énergie dont la nature est le mouvement et l’expansion. La colère peut blessée le foie mais la tristesse peut soulager la colère. (…) la consommation excessive de produits aigre peut rendre les tendons flasques mais cela peut-être neutralisé par la saveur piquante. »

SUWENN "le grand traité de médecine chinoise traditionnelle"


Un grand plus :

Il est extrêmement intéressant de se pencher sur le rôle des arbres dans la nature et d’y retrouver le même rôle que celui du foie, en effet :

Les arbres ont un rôle important à jouer dans la purification de l’air, ils absorbent et neutralisent de nombreux polluants gazeux (ozone, dioxyde de soufre, etc) et interceptent les matières particulaires.

Un arbre en bonne santé est capable de soutirer plus de 7000 particules de polluant atmosphérique par litre d’air.

De plus, ses racines absorbent également une partie des produits phytosanitaires utilisés en excès sur les parcelles cultivées (pesticides) limitant ainsi la pollution des sols, des rivières et des nappes phréatiques, elles limites aussi l’érosion des sols en emmagasinant l’eau de pluie. De plus, la forêt constitue 80% de la biodiversité terrestre et constitue l’habitat de nombreuses espèces animales et végétales.

La forêt est essentielle à la survie de la planète comme le foie dans notre corps est essentiel à notre survie.

(source: BENIN ENVIRONMENT AND EDUCATION SOCIETY (BEES ONG)

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© 2021 by Shiatsu Lisboa

ACTUALITÉS

  • Facebook - White Circle